Mise en ligne : 16/12/2014

La loi Pinel s’assouplit pour les locations

à un membre de la famille

 

Les sénateurs avaient récemment décidé la suspension de l’avantage fiscal pour les propriétaire d’un logement ayant loué leur bien à un ascendant ou un descendant, et ce, durant les 3 premières années de location.

Par ailleurs, l’ensemble des nouvelles dispositions de la loi Pinel devant entrer en vigueur avaient été reporté au 1er janvier 2015.

La commission mixte paritaire qui s’est tenue le 12 décembre dernier a statué pour le rétablissement des conditions d’origine. A savoir :

 L’avantage fiscal du nouveau dispositif Pinel est appliqué à l’ensemble des propriétaires ayant signé l’achat de leur bien à partir du 1er septembre 2014.

Pour les propriétaire acquéreurs de leur logement locatif à compter du 1er janvier 2015, la location du bien à un ascendant ou à un descendant sera autorisée sans interruption de l’avantage fiscal. Toutefois, le respect des plafonds de ressources et de loyers restera la condition à remplir pour bénéficier de cette mesure.

Enfin, le délai de livraison du bien exigé dans les 30 mois de la DOC, pour les logements acquis en VEFA, prend effet désormais à partir de la date de signature de l’acte authentique d’acquisition.

L’ensemble de ces mesures sera définitivement adoptés lors de la publication de la Loi de Finances 2015.

*************************************************************************************************

Immobilier neuf en Provence :

un premier semestre 2014 en dents de scie

 

Pour ce premier semestre 2014, selon l’Observatoire Immobilier de Provence, l’activité immobilière dans les Bouches-du-Rhône se caractérise par un ralentissement de l’activité. Toutes les strates sont concernées : demandes de permis de construire, mises en chantier, volume des transactions.

Plus de 10000 maisons en 2007, moins de 4500 maisons en 2014 : c’est ce que relève l’Observatoire Immobiliser de Provence dans son dernier baromètre© OIP.

côte d'azur

immobilier neuf Marseille

Stabilisation des prix du locatif privé

Pour la première moitié de l’année, la mobilité résidentielle des locataires ralentit. Elle est de 14,8% à Marseille. Les loyers stagnent autour de 12€/m² en moyenne. Cette tendance marseillaise se confirme à l’échelle du département. A Aix‐en-Provence, les loyers sont stables et semblent avoir atteint leur niveau maximum : 19,2€/m² pour un type 1 ; 20,4€/m² dans le centre-ville et 22,9€/m² dans la couronne urbaine. Les logements anciens, moins adaptés aux demandes actuelles sont ceux qui souffrent le plus du ralentissement du marché. Il en résulte une augmentation du temps de vacance entre deux locations – 4 à 6 mois à Marseille – et une baisse des loyers à la relocation.

Les transactions dans l’ancien : baisse des prix et hausse des transactions Dans les Bouches-du-Rhône, le volume des transactions augmente de 5% au premier semestre, en lien avec une baisse modérée des prix : -0,5% sur un an pour les appartements et – 1% pour les maisons. Cette baisse est néanmoins très contrastée localement.

Quelques exemples :

A Marseille, la baisse des prix concerne certains arrondissements ainsi que l’immobilier de prestige  à Aix-en-Provence, la baisse des prix est de -5 à -10% pour les appartements en centre-ville et -15 à -20% pour les maisons.

 A Marseille, la baisse des prix concerne surtout les 4ème, 14ème, 15ème et 16ème arrondissements. Le marché des biens de luxe (au-delà de 800 000 €), jusqu’à présent préservé, est également touché.

En un an, les ventes de maisons individuelles ont chuté de 11% en région PACA, contre une baisse de 8% au niveau national. En trois ans et demi, la baisse atteint -47%. Les biens les plus touchés sont les maisons d’entrée de gamme tandis que les maisons de moyenne gamme (entre 122 000 et 157 000€) sont moins impactées.

Le marché du neuf plutôt dynamique

Les statistiques affichent une stabilisation du marché du neuf. Les différents secteurs sont concernés, aussi bien les logements neufs et sociaux que l’immobilier d’entreprise :

• L’offre nouvelle, plus importante au cours du 2ème trimestre 2014, a provoqué une hausse des réservations nettes : +2113 réservations nettes, soit 10% de plus qu’au premier semestre 2013. Depuis le début de l’année, elles enregistrent une progression de 20% par rapport à l’an passé.

• La construction de logements sociaux se confirme après l’excellente fin d’année 2013.

L’objectif est fixé cette année à 4310 logements supplémentaires.

• A période comparable, le premier semestre 2014 laisse entrevoir une progression significative de l’immobilier d’entreprise, avec 20 000m² commercialisés, dont 11 000 m² dans le périmètre d’Euromed 2. C’est plus du double qu’en 2013.

L’Observatoire Immobilier de Provence (OIP), regroupant les plus importantes fédérations professionnelles de la construction, présente chaque semestre aux professionnels « le baromètre immobilier », résultat de l’ensemble du marché immobilier en Provence.